Forum officiel

Cette page regroupe les messages que j'ai écrits sur le forum officiel de Diablo III à propos de mon bannissement.

Lien du topic
Bonsoir,

Je voulais ouvrir un nouveau topic, mais Rafbill a été plus rapide, donc je vais répondre ici pour éviter de disperser les discussions.

Mon but, tout comme celui de Rafbill apparemment, est de discuter pour permettre de trouver une solution au problème des faux positifs, supposé provenir de l'utilisation de Diablo III sous Linux, pas de proférer des menaces comme dans le précédent topic (qui a été locké, et dans lequel je m'interdisait de répondre justement à cause de ça).
(Dans l'idéal, les modérateurs pourraient nettoyer les éventuels débordements plutôt que locker le topic... mais je ne suis pas là pour vous dire ce que vous devez faire)

Bashiok l'a dit en Juillet (http://us.battle.net/d3/en/forum/topic/5978861022?page=21#402), Omrakos l'a répété en septembre (http://us.battle.net/d3/en/forum/topic/6606351298#2), et Zarnalaki l'a encore affirmé aujourd'hui (http://eu.battle.net/d3/fr/forum/topic/5848115064#7), Blizzard ne bannit pas les joueurs pour le simple fait d'avoir joué sous Linux. C'est un bon point :D
Cependant, aussi perfectionnés soient-ils (je fais confiance à Blizzard pour ça), les outils anti-triche bannissent quand même des joueurs qui ne trichent pas. Je me permets de l'affirmer parce que c'est le cas dans lequel je me trouve aujourd'hui. Que ce soit la faute à une empreinte mémoire non reconnue, à un plantage du système anti-triche, ou à tout problème pouvant potentiellement apparaitre sur un système d'exploitation non supporté officiellement, j'ai été banni sans avoir triché, ni tenté de le faire.
En cherchant sur Internet, la cause la plus probable semble être l'utilisation de Wine, mais comme Blizzard ne donne aucune information précise, il m'est impossible d'affirmer que le ban vient de là.

Je résume ce qui s'est passé de mon coté pour le moment :
- Vendredi matin, je démarre mon PC, je lance le jeu, et je vois que mon compte est banni. Dans mes mails, je trouve un message de Blizzard expliquant que je suis accusé d'avoir utilisé un programme tiers pour tricher, et que je n'ai donc plus le droit de jouer à Diablo III. Cet email est prévu pour faire culpabiliser les tricheurs, en leur expliquant qu'en plus de déséquilibrer le jeu, les programmes de triche peuvent apporter des virus, rendre le système et le jeu instables, et même voler les informations relative à leur compte. Par contre, il ne donne aucune information aux victimes de faux positifs sur ce qui leur est reproché exactement... en gros, il ne s'adresse pas à moi, dommage.
- Comme je suis certain de ne pas avoir triché (si j'avais cherché, lancé, puis utilisé un programme de triche, je m'en serais rendu compte), j'ai ouvert une requête sur le site Battle.net comme le propose le premier email reçu. La réponse que j'ai obtenue est un simple message prédéfini, qui explique que la sanction est confirmée, et qu'aucune nouvelle réponse ne me sera donnée à ce sujet. En résumé, je comprends que Blizzard n'a aucun doute quant à la véracité des informations remontées par ses programmes de surveillance, et refuse qu'on tente de l'aider à détecter des faux positifs.
- J'ai ensuite téléphoné au service client, je suis tombé sur un conseiller très sympa (ça mérite d'être noté), mais qui n'a pas pu m'apprendre grand chose de plus que la période des vérifications : du 14 au 28 octobre. Ayant lié un authenticator à mon compte Battle.net le 8 octobre, ça réduit les risques d'intrusion, et confirme donc pour moi le faux positif.
- Après cet appel, j'ai envoyé un email à l'adresse csfeedbackeu@blizzard.com. Comme il me l'a conseillé, j'ai donné le plus de détails possibles sur mes précédents échanges avec Blizzard, la configuration logicielle et matérielle des ordinateurs que j'utilise pour jouer, les connexions internet utilisées pour chacun, et mes habitudes de jeu. Mon email est un peu long et massif, mais au moins, je donne des informations claires et précises, contrairement à Blizzard.

Actuellement, je suis encore en attente d'une réponse à cet email. Le conseiller que j'ai eu au téléphone m'a dit que ces réponses pouvaient mettre un peu de temps à arriver, donc je ne m'inquiète pas encore, mais il ne faudrait pas que ça prenne trop longtemps :)

A propos de la triche, je pense que l'état de mon compte parle de lui même : http://eu.battle.net/d3/en/profile/Marmotte-2840/
Si j'avais utilisé un programme pour tricher, j'aurais été un bien mauvais tricheur utilisant un bien mauvais programme de triche. Ce n'est pas forcément une preuve infaillible (une tentative de triche ne doit pas avoir une sanction différente d'une triche réelle), mais en général, quelqu'un qui triche est quand même plus avancé que je ne l'étais.

Ne sachant pas exactement ce qui m'est reproché, je vais donc explorer les différentes possibilités :
- Tricher sur la puissance ou la résistance du personnage ? Mon barbare (niveau 52 avec près de 80h de jeu) venait tout juste de tuer Leoric en difficulté Enfer le Jeudi, après un combat acharné de près d'un quart d'heure et de nombreux échecs.
- Tricher sur la rentabilité financière d'un hôtel des ventes ? Je n'ai jamais utilisé l'hôtel des ventes en argent réel en achat, ni en vente. Pour l'hôtel des ventes en or, j'ai vendu quelques objets entre 10k et 100k PO chacun, et j'ai acheté trois objets pour un total d'environ 5k PO (le casque, l'épée et les bottes que porte mon barbare)... Mon coffre contient à peine plus d'un million de PO. Là encore, difficile d'y voir un résultat (ou une cause) de triche.
- Tricher pour améliorer mon matériel, ou en avoir plus ? A part ce que portent mes personnages, j'ai assez peu d'objets dans le coffre (pour lequel j'ai acheté seulement deux améliorations de capacité). Les quatre lignes du bas ne contiennent que des gemmes (de la qualité "abimé" à la qualité "carré"), et les deux lignes du haut contiennent les deux teintures de l'édition collector (en double pour chaque), la lame de Rakanishu, le bâton du niveau secret cauchemar, deux pages du livre du roc (42 sûr, l'autre doit être la 16), deux niveaux de potions de vie différents (un pack de resplandissantes et un autre de niveau plus faible), et je crois que c'est tout... Les rares gemmes de qualité "carré sans défaut" qui se trouvent sur l'équipement de mon barbare m'ont été données par un ami (http://eu.battle.net/d3/fr/profile/Onitengu-1433/). En mode extrême, je n'ai rien, ou presque, dans le coffre. Un tricheur aussi pauvre, et qui se rappelle aussi bien de ce qu'il possède ? Je n'y crois pas une seconde, on ne se préoccupe pas de ses possessions quand on a des outils qui permettent d'avoir ce qu'on désire sans difficulté.
- Utilisation d'un bot ? Vu mes horaires de jeu, et les durées de mes sessions de jeu, c'est une des hypothèses les plus farfelues. J'ai environ 80 à 90 heures de jeu au total si je me rappelle bien, principalement le soir et le week end, par sessions dépassant rarement une ou deux heures. Je pense que ceux qui utilisent un bot le lancent quand ils ne sont pas devant leur ordinateur, donc avec des horaires totalement inverses des miens, et des sessions de jeu bien plus longues.
- Tricher aux dépends d'autres joueurs de la partie ? Je ne sais pas ce qu'on pourrait imaginer dans cette partie vu que le PvP n'est pas encore disponible, mais je n'ai de toutes façons jamais joué dans des parties publiques (Blizzard peut vérifier mes hauts faits), uniquement avec des joueurs présents dans ma liste d'amis, et principalement des amis réels. Je me vois mal pourrir mes amis via un programme de triche :D

A propos de l'absence d'information de la part de Blizzard, je comprends que certaines informations ne soient pas diffusées (connaître le fonctionnement précis du système anti-triche permettrait aux tricheurs de perfectionner leurs méthodes), mais là, c'est quand même très restreint.
- Si Blizzard pense avoir détecté un programme en particulier, pourquoi ne pas donner le nom ? Tout ceux qui sont passés entre les mailles du fillet arrêteraient de l'utiliser ? C'est plutôt une bonne chose, non ? Évidemment, quelqu'un pourrait avoir triché, et profiter des fruits de sa triche sans être inquiété, mais si le programme est connu de Blizzard, il y a peu de chances que les outils de Blizzard ne soient passés à coté, puisqu'ils sont si précis.
- Si Blizzard n'a pas pu déterminer avec précision ce qui a été détecté, pourquoi bannir définitivement, sans préavis ? Est-ce trop difficile de prévenir qu'une activité suspecte a été détectée sur le compte (en bloquant le compte pendant la période d'enquête, si vous voulez), et demander des informations au joueur ? S'il refuse, c'est certainement qu'il n'est pas clean, sinon, il aura aidé à détecter un faux positif. Ça demande aux services de Blizzard de passer du temps à dialoguer avec le joueur, mais ça évite d'autres faux positifs, donc un gain de temps à long terme. Et même dans le cas d'un "blocage pour enquête", ça effraie moins le joueur honnête qu'une accusation à tort accompagnée d'une sanction.
La méthode actuelle de Blizzard, c'est de considérer le joueur comme coupable par défaut (présumé coupable, donc sanctionné), ne lui donner aucun élément lui permettant de comprendre ce qui lui arrive (si tu triches, tu sais pourquoi, sinon, tant pis pour toi), affirmer que ses outils sont très précis, refuser toute seconde contestation de la sanction...

Si le but est que les joueurs aient une expérience de jeu la plus agréable possible, c'est complètement raté pour moi. Ce blocage abusif de mon compte m'a ôté toute joie de lancer un jeu Blizzard, pour la remplacer par la crainte de savoir si je pourrais encore jouer à ce jeu la prochaine fois que je le lancerai. Dans le doute, je m'abstiens donc de lancer les jeux Blizzard tant que mon compte Diablo III est bloqué, pour éviter de voir une autre licence rendue inutilisable.

J'espère que Blizzard se rendra compte de cette erreur un jour et que mon compte sera débloqué, mais même dans ce cas, je pense que je ne jouerai plus à ses jeux de la même manière qu'avant. Jouer avec une épée de Damoclès au dessus de la tête, ce n'est pas la meilleure situation pour s'amuser.

Contrairement à d'autres, je ne suis pas assez accro aux jeux pour être réellement fâché... je suis juste déçu, et je ne me prive pas de faire savoir à mon entourage (personnel comme professionnel) que mon enthousiasme à propos de Blizzard a fortement diminué depuis vendredi dernier.
Vu que Blizzard ne donne aucune information nous permettant de savoir exactement ce qui nous est reproché, je continue d'investiguer de mon coté sur des causes autres que Wine qui pourraient avoir provoqué le ban...

Le test du jour : j'ai vérifié la mémoire de mon PC principal, au cas où une barette de ram défectueuse aurait déclenché les sécurités de Diablo III (on ne sait jamais).
Vu la durée du test, je pense qu'il n'y a pas de doute sur la bonne santé de mes barettes de ram : http://misc.garamotte.net/memtest.jpg

Blizzard refuse de donner les conditions des vérifications, et ce qui est vérifié, pour éviter que des tricheurs tirent parti de ces informations. Mais a-t-on le droit de jouer aux devinettes ? :D
Si on pose des questions simples, dont la réponse ne dévoile aucune nouvelle information sur le fonctionnement des vérifications anti-triche, aura-t-on des réponses ?

1e question :
Tous ceux qui se plaignent ici d'avoir été banni injustement ont-il provoqué les mêmes alertes ? [Oui / Non]

2e question :
Des bribes d'informations sont données dans les pages de la charte et de l'assistance technique. On y apprend que les outils de Blizzard savent remonter une alerte au moins dans ces cas :
1- Modification des fichiers du jeu
2- Lecture de la mémoire du jeu
3- Modification de la mémoire du jeu
4- Interception des communications entre le jeu et le service Battle.net
5- Modification des commuinications entre le jeu et le service Battle.net
6- Blocage ou crash du système anti-triche
Peut-on savoir si les alertes qui ont mené à la clôture de notre compte sont dans cette liste ? [Oui / Non]
Si oui, peut-on savoir lesquelles ? [Non / 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / Autre]

Je ne demande aucune précision (vous n'en donneriez pas, de toutes façons), juste des réponses parmi les propositions entre crochets...
Maintenant que Blizzard a avoué s'être trompé une fois, espérons qu'ils pourront débloquer les autres comptes bannis par erreur. Le seul point noir ici, c'est que Blizzard ne donne toujours aucune information, mais le fait qu'ils débloquent un compte est quand même très encourageant :)

Un représentant de Blizzard pourrait-il répondre dans ce topic, pour nous dire si de nouveaux tests sont en cours, et si nos cas sont/seront réétudiés ?
Devrons-nous ouvrir de nouvelles requêtes auprès du service client en mentionnant ce cas pour avoir une chance de voir notre compte libéré de son ban injuste ?